Écriture : Comment écrire plus ? – 1

Et si on apprenait d’abord à se connaître ?

Avant de décider de sa destination, il est utile de savoir dans un premier temps où l’on se situe dans le monde, car la route pour se rendre à Rome ne sera pas la même selon que l’on parte de Paris ou de Munich ou de Vérone. Donc, avant de culpabiliser et de se mettre une pression d’enfer, faisons un petit état des lieux.

Où, comment et de quelle manière écrivez-vous ?

Pour le savoir, il faut se faire violence et tenir à jour un petit fichier (oui, oui, un truc avec des chiffres à compter tous les jours), que ce soit une note dans votre téléphone, un compte dans votre agenda ou la tenue d’un fichier Excel.

Et, croyez-moi, tenir ce genre de décompte risque bien de provoquer en vous quelques découvertes bienvenues concernant vos habitudes d’écrivain.

J’ai commencé à tenir un décompte de mes séances d’écriture après avoir lu « The Writing Productivity Bundle » de Monica Leonelle (qui est disponible ici : https://amzn.to/2AYXfbw).

Cette expérience m’a permis de me rendre compte qu’en réalité je suis plus productive que je ne le pense.

Du coup, cela a augmenté ma confiance en moi et en mon écriture de façon assez dramatique. Notamment, parce que j’ai découvert comment écrire plus et quasiment tous les jours.

Cela m’a aussi permis de découvrir le méthode Pomodoro et celle des micro-séances (un billet sera fait à ce sujet).

Maintenant, avec un métier à plein temps, un hobby chronophage et toutes les exigences quotidiennes (lessive, ménage, courses…), je parviens à écrire 700 mots les jours les plus chargés et près de 3.000 les jours les plus productifs. Et le plus incroyable… c’est que je le fais sans même m’en rendre compte.

Alors, comment faire pour connaître sa productivité actuelle ?

Je joins à ce billet un fichier Excel assez facile à remplir.

Il suffit d’y noter la date, le moment ou le lieu de votre séance d’écriture (matin, avant le repas, le soir… ; chez soi, dans un café, une bibliothèque…).

Ensuite, deux possibilités vous sont offertes : limiter votre temps (ce que je fais la plupart du temps) ou vous chronométrer. Vous pouvez facilement faire les deux avec le minuteur ou le chronomètre de votre téléphone.

En ce qui me concerne, j’aime limiter mon temps car ayant une vie assez chargée, il est plus facile pour moi de m’asseoir devant ma page si je me dis que « je n’en ai que pour 10 minutes ». Ou encore, je trouve moins effrayant de me dire « Je travaille à cette scène seulement 25 minutes ». Par contre, si j’ai le temps et que je suis d’humeur, j’écris sans limite et me contente d’activer le chronomètre.

Tout dépend donc du fait que vous êtes ou non dans un bon jour ou dans une routine qui vous donne ou non des plages de temps libre.

Vous entrez ensuite vos temps d’écriture et le nombre de mots écrits.

Il y a cinq entrées dans le fichier, mais vous pouvez en insérer plus si besoin et vous tirez la formule sur vos lignes ajoutées.

Si vous avez effectué moins de cinq périodes d’écriture, contentez-vous de mettre un zéro.

Le fichier calculera ensuite tout seul votre vitesse d’écriture.

Vous pouvez aussi ajouter des remarques comme « séance inspirée », « scène facile », « fait par dictée »…

Au bout de quelques jours, vous allez découvrir ce qui vous rend ou non productif. Ecrire le matin ? Le soir ? Ecrire chez vous ? Ecrire quand vous limitez votre temps ou au contraire quand vous avez toute la vie devant vous ?

Considérez ceci comme une manière de mieux vous connaître. D’autres billets sur la manière de gérer ses temps d’écriture et de les rendre les plus productifs possibles suivront.

– Aurore

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s