Ecrire un roman commercial – Partie 3

Voici la dernière partie concernant la préparation de l’intrigue

9. Le changement de paradigme – La mort me serre dans sa main (n°2/3)

Les petits événements montrant quelques chapitres plus tôt que la mort rôdait viennent de trouver leur conclusion : quelque chose de terrible ou d’incompréhensible vient d’arriver. Et cela change tout.

D’une certaine manière, ce moment est un retournement de situation dans lequel notre héros se retrouve en mauvaise posture : la mort le serre dans sa main.

C’est ici l’apparition n°2 de la mort dans notre règle de 3.

Dans La cité des ombres, ce changement de paradigme survient quand Astrée se retrouve propulsée dans la cité des ombres. Elle est maintenant coincée dans un monde parallèle.

A nouveau, dans les chapitres qui suivent, on montre à quel point le personnage principal est maintenant coincé dans la main de la mort. Le lecteur pressent qu’une confrontation dangereuse va avoir lieu.

Dans La cité des ombres, ces événements sont l’état inquiétant d’Anica, le fait que tous deviennent peu à peu gris. Il s’agit aussi des mises en garde des personnes coincées dans la cité des ombres. C’est aussi la capture d’Astrée et ses amis.

10. J’ai un cœur, même si cela me fout dans la mouise

Ici, selon le développement de votre personnage, vous montrez que, même en mauvaise posture, il prend soin de quelqu’un de plus faible que lui.

Dans La cité des ombres, je le montre peu. Je m’en sers surtout pour le personnage de Keith qui aide Anica à sortir de la bibliothèque.

11. La découverte du secret, l’indice. Maintenant, tout doit finir/faut qu’on en finisse/ca ne peut plus durer

A nouveau, il s’agit d’un retournement de situation. Quelque chose que l’on pensait sûr ne l’est pas. Un allié se révèle être un traître.

Cette révélation est un coup de couteau dans le moral du personnage. A présent, pour lui, « tout est perdu ».

Dans La cité des ombres, il s’agit bien évidemment de la trahison de… (vous voulez savoir ? C’est dans le roman 😊 )

12. L’antagoniste attaque. Il n’a plus rien à perdre. Il n’avance plus masqué et ne porte plus de gants, il attaque donc frontalement – La mort est là (3/3)

C’est la suite logique du point 11. Maintenant, la mort est imminente.

Dans La cité des ombres, c’est la « mort » d’Anica. Astrée sait que son tour va arriver. Elle est résignée, pour elle, maintenant, « tout est perdu. »

Et cela nous conduit à…

… 13 . Au « Moment Miroir », à l’examen de conscience – se regarder dans le miroir : « change ou meurs! »

Ici, le personnage se rend compte de ses limites, de qui il a été jusque-là et ne veut plus être cette personne.

Il s’agit pour lui de mourir symboliquement à la personne qu’il était pour devenir quelqu’un d’autre : celui qu’il veut être.

Ce moment a lieu, dans La cité des ombres quand Astrée décide de tout faire pour survivre.

Et sa prise de conscience est immédiatement récompensée : elle trouve un moyen de se libérer et reçoit l’aide d’un allié inattendu.

14. Transformation, la mettre en scène .

La suite du récit illustre ce nouveau « moi » du héros : sa volonté de lutter et de survivre.

Dans mon roman, c’est la suite des péripéties jusqu’au moment où, enfin, notre « Moment Q » a lieu.

15. Le moment Q : retrouver la foi/la force (3/règle de 3)

Ici, l’objet/le pouvoir/la citation que le héros a reçu au début du récit prend toute son importance.

C’est le moment exact où le gadget de James Bond va sauver le héros d’une situation perdue d’avance.

En ce qui concerne La cité des ombres, je vous laisse le découvrir.

16. Contre-pied du « J’ai mon avis sur la question »

Il s’agit à présent de montrer que tout a changé. Que le héros et son regard sur sa vie et le monde ont évolué.

Dans La cité des ombres, j’illustre cela par une scène qui rappelle celle qui ouvre le roman, sauf que cette fois, Astrée a un tout autre « avis sur la question » qu’au début de l’histoire.

Voilà, nous venons de passer en revue les moments forts sur lesquels vous allez pouvoir construire votre intrigue.
Quand vous réfléchissez à ces points, vous devez seulement en sortir une liste. Ces points sont comme des balises ou des ingrédients pour votre roman.
Vous ne’êtes absolument pas forcé, à ce stade, de les développer.
Sachez seulement ce que vous voulez mettre dans votre roman et qu’est-ce qui s’y passera dans les grandes lignes.

Lors de la prochaine étape, il s’agira de préciser chacune de ces étapes. Vous obtiendrez ainsi un plan détaillé de votre roman.

Mais avant cela, nous passerons par la case « Personnages. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s